Le handicap ne doit en aucun cas constituer un frein à la formation et toute personne doit pouvoir bénéficier des mêmes droits, quelque soit l’organisme qui l’accueille.

L’apprentissage  adapté aux personnes en situation de handicap

Certaines règles du contrat d’apprentissage ont été aménagées afin de permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder à la formation en devenant apprenti.e. A savoir :

  • Un accès à l’apprentissage tout au long de la vie professionnelle avec la levée de la limite d’âge maximal,
  • La durée d’un contrat varie entre 1 et 3 ans mais lorsque l’état de l’apprenti.e l’exige, cette durée peut être prolongée d’un an la poussant ainsi à 4 ans,
  • L’examen médical doit être fait avant l’embauche,
  • Un soutien adapté pour le déroulement de la formation : organisation de la formation dans un CFA ou dans un CFA Spécialisé.
  • Un aménagement des examens pour compenser son handicap :
    • Le tiers temps
    • Une reformulation des consignes
    • Et/ou un secrétariat.

Des aides spécifiques

Des aides spécifiques existent lorsqu’une entreprise recrute une personne en situation de handicap.

Celles-ci couvrent :

  • L’embauche, avec des aides au recrutement et à l’embauche,
  • L’aménagement, avec des aides complémentaires pour rendre le poste de travail compatible avec la situation de la personne recrutée

Un dispositif régional et un CFA, spécifiques, pour vous accompagner dans vos démarches

Le CFAS Occitanie Territoire Est et la plateforme Synergie Handicap

Les Centres de Formation des Apprentis Spécialisé (CFAS) sont un dispositif régional d’insertion professionnelle et sociale des personnes en situation de handicap par la voie de l’apprentissage. Synergie Handicap (Territoire Est) est un dispositif régional qui a pour mission de renforcer l’accès à l’apprentissage des personnes en situation de handicap. La plateforme permet de mutualiser l’ensemble des ressources et des compétences territoriales concourant à cet objectif.

Des avantages, dans les deux cas !

Pour l’employeur

  • 93 % des employeurs ayant embauché une personne en situation de handicap se déclarent satisfaits et soulignent sa forte motivation, sa réelle implication et assiduité au travail.
  • Souvent une expérience enrichissante, bénéfique et positive pour les équipes de travail.
  • Si votre entreprise est positionnée sur un secteur en tension, recruter une personne en situation de handicap en apprentissage peut être une solution.
  • L’avantage de pouvoir former une personne à vos méthodes et votre culture d’entreprise.

Pour l’apprenti.e

  • Une formation diplômante en alternance en entreprise et en centre de formation.
  • Aucune limite maximum d’âge.
  • Une qualification sur un métier.
  • Une expérience professionnelle sur le terrain.
  • Une reconversion professionnelle par la voie de l’apprentissage à tout âge.
  • Un salaire.
  • Une rémunération exonérée d’impôt (dans la limite du SMIC).
  • Des aides financières.
  • Des mesures pour compenser le handicap.
  • 2/3 des jeunes apprentis décrochent un emploi à l’issue de leur contrat d’apprentissage.

 


 

En savoir + sur l’apprentissage
pour les personnes en situation de handicap

 

Revenir au parcours