L’apprentissage s’adresse aux jeunes de 16 à 30 ans, hors-dérogation. Ce type de formation leur permet d’obtenir une formation ainsi qu’une qualification sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Les étapes pour recruter un.e apprenti.e

  • De février à Mai : Je transmets mon offre de contrat d’apprentissage aux chambres consulaires, aux CFA, à Pôle emploi et aux missions locales afin de trouver l’apprenti.e qui correspond aux besoins de mon entreprise.

Ces structures vous aideront à trouver le profil que vous recherchez.

  • De Juin à Novembre : Une fois votre apprenti.e trouvé.e,  il faudra procéder à son inscription dans le CFA qui propose la formation choisie et remplir le contrat d’apprentissage !

L’apprentissage est un contrat de travail à part entière qui lie :

  • un.e apprenti.e,
  • une entreprise (privée/publique),
  • un centre de formation.

Votre contrat devra ensuite être visé et enregistré par la chambre consulaire dont vous dépendez.

Le fonctionnement de l’apprentissage

Un contrat d’apprentissage implique plusieurs obligations, à la fois pour l’apprenti.e et pour l’entreprise.

Côté Apprenti.e :

  • Suivre avec assiduité l’enseignement dispensé au CFA,
  • Effectuer le travail confié par l’entreprise en lien avec le métier visé,
  • Respecter le règlement de l’entreprise et du CFA,
  • Se présenter à l’examen.

Côté Entreprise :

  • Désigner un maître d’apprentissage ayant l’expérience et les compétences professionnelles et pédagogiques requises pour le former et l’encadrer.
  • Inscrire son apprenti.e à un centre de formation d’apprentis (CFA) et lui permettre de suivre en alternance la formation théorique du CFA selon les modalités convenues dans le contrat.
  • Verser un salaire, déterminé par son âge et son niveau de formation, tout en garantissant de bonnes conditions de travail pendant toute la durée du contrat.
  • Respecter la législation de travail en vigueur : l’apprenti.e est considéré.e comme un.e salarié.e !

La durée de ce contrat peut varier d’un à trois ans suivant le type de profession et la qualification préparée.

Les avantages de l’apprentissage

Recruter un.e apprenti.e dans votre entreprise recouvre plusieurs avantages :

  • Transmettre votre savoir-faire : L’apprentissage est la meilleure voie pour transmettre son expérience et pérenniser les spécificités et process spécifiques à son entreprise.
  • Intégrer de façon progressive et avec un coût adapté son apprenti.e dans l’entreprise : la formation en apprentissage est largement soutenue par la Région et l’Etat. Plusieurs dispositifs d’aide au recrutement (Aides Nationales – Aides spécifiques à la Région) permettent aux entreprises de ne pas alourdir leurs charges de manière conséquente.

Rémunération et aides de l’apprentissage

La rémunération d’un.e apprenti.e est encadrée en fonction de trois facteurs :

  • L’âge de l’apprenti.e embauché.e
  • L’année de formation suivie par l’apprenti.e
  • La convention collective à laquelle vous êtes rattaché. En effet, certaines conventions collectives contiennent des dispositions spécifiques concernant la rémunération des apprenti.e.s.

1ère année

Avant 18 ans
25% du SMIC*
374,62 €
De 18 à 20 ans
41% du SMIC*
614,37 €
21 ans et plus**
53% du SMIC*
794,19 €

2ème année

Avant 18 ans
37% du SMIC*
554,43 €
De 18 à 20 ans
49% du SMIC*
734,25 €
21 ans et plus**
61% du SMIC*
914,06 €

3ème année

Avant 18 ans
53% du SMIC*
794,19 €
De 18 à 20 ans
65% du SMIC*
974,00 €
21 ans et plus**
78% du SMIC*
1 168,80 €

* Salaire minimal (en pourcentage du Smic et en euros pour un temps complet de 151,67 heures mensuelles) au 1er janvier 2018
** À partir de 21 ans, la base de référence est un pourcentage du Smic ou du salaire minimum conventionnel de l’emploi occupé (SMC), en fonction de la plus favorable pour l’apprenti.e

 


 

revenir au parcours