Revenir aux résultats

Diplôme d'ingénieur Spécialité génie de l'eau option eau et génie civil

  • Diplôme obtenu : Ingénieur diplômé de l'école polytechnique universitaire de l'université de Montpellier spécialité génie de l'eau

  • Date de début : 16 octobre 2023

  • Date de fin : 25 septembre 2026

  • Lieu de la formation :
    POLYTECH MONTPELLIER ANTENNE DE NIMES
    30918 NIMES CEDEX 2

Les objectifs de la formation :

Dimension générique propre à l'ensemble des titres d'ingénieur.

  • 1. Aptitude à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales.
  • 2. Connaissance et compréhension du champ scientifique et technique de la spécialité (voir ci-dessous).
  • 3. Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation.
  • 4. Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes.
  • 5. Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.
  • 6. Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.
  • 7. Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.

Dimension spécifique au réseau Polytech.

  • Aptitude à participer aux actions de recherche et développement des entreprises, éventuellement en lien avec les acteurs de la recherche publique, et à apporter l'esprit d'innovation favorisant l'évolution technologique.

Dimension spécifique à la spécialité.

L'ingénieur formé dans le cadre du parcours STE a les compétences requises pour

  • Gérer et coordonner des projets dans les domaines de l'eau potable, de l'hydrologie urbaine, du traitement des eaux résiduaires urbaines et de l'écologie des systèmes aquatiques.
  • Superviser des études d'impact environnemental et définir des stratégies de développement en ingénierie et environnement naturel.
  • Conduire des opérations de gestion et d'exploitation des installations de traitement ou d'adduction d'eau potable.
  • Maîtriser les outils de modélisation en ingénierie de l'eau, analyser de façon critique les résultats de modélisation, ainsi qu'utiliser les Technologies de l'Information et de la communication générales à l'entreprise, mais également les outils spécifiques utilisés dans les domaines de l'eau et de l'environnement (SIG, systèmes d'information environnementaux, etc.)
  • Concevoir, conduire et gérer des projets dans le domaine de l'eau dans leur globalité; dans le respect des cadres économiques et juridiques des services publics de l'eau (marchés publics, droit de l'eau et de l'environnement, gestion des services de l'eau dans les secteurs public et privé).

L'ingénieur formé dans le cadre du parcours EGC a les compétences requises pour

  • Analyser les besoins du maître d'ouvrage et établir les solutions techniques, économiques, financières et les modalités de réalisation et de maintenance d'un projet d'ouvrage hydraulique.
  • Analyser les choix techniques, définir les équipements, les matériaux en fonction des contraintes de la réglementation, du terrain, du coût et des exigences environnementales.
  • Concevoir, établir et chiffrer le dossier technico-économique du projet d'ouvrage hydraulique (dimensionnement des ouvrages et des structures, plans et métrés, coûts et devis).
  • Sélectionner les méthodes, les fournisseurs, planifier les opérations de chantier, suivre et contrôler la conformité des travaux de la construction à la fin de la vie de l'ouvrage.
  • Constituer un dossier de consultation d'entreprises lors de réponse à appels d'offres, établir les cahiers des charges des clauses techniques.